Créer sa boutique de prêt-à-porter : 4 étapes pour réussir son étude de marché !

Créez votre propre boutique de prêt-à-porter avec Carla Raffi

Phase 1 : l’étude de marché en 4 étapes !

 

Féru(e) de mode, entreprenant(e), vous rêvez de créer votre propre boutique de prêt-à-porter ? Cela nécessite une légère organisation et une petite analyse du marché.

Une étude de marché vous permettra d’identifier les caractéristiques et les enjeux du marché des boutiques indépendantes du secteur du prêt-à-porter. Ces données vous aideront d’abord à répondre au mieux aux besoins de vos client(e)s, mais aussi de créer une véritable identité à votre commerce et surtout de limiter les risques d’échecs !

Pour ce faire, nous vous proposons de suivre avec nous la création d’une étude de marché !

Alors, une étude de marché en 4 étapes ça donne quoi ?

 

 

1-étape : Collectez les infos sur le secteur d’activité

 

On n’y pense pas forcément, mais se renseigner sur deux trois chiffres peut vous éviter de vous retrouver dans un sacré pétrin.

En effet, se lancer dans la création d’une agence de voyage au début du covid n’est pas une idée de génie.

Alors pour éviter de se lancer à l’aveugle dans un tel projet, vous pouvez commencer par répondre à ces 5 questions puis approfondir de vous-même.

  • Combien de boutiques de prêt-à-porter ont été créées ? Et combien ont fermées ces 4 dernières années dans ma région ?
  • Quel est le chiffre d’affaire moyen pour l’ensemble du secteur ?
  • Les opportunités et les freins liés à l’activité (par exemple : ce secteur est-il favorable au développement digital ?  Y a-t-il des aides financières qui pourraient m’être proposées si j’ouvre une boutique à tel ou tel endroit ? Ou bien : y a-t-il un projet d’ouverture d’un centre commercial à proximité de mon futur lieu d’implantation ? …)
  • La zone de chalandise potentielle, c’est-à-dire la zone géographique d’où pourrait provenir votre future clientèle

Renseignez-vous sur internet notamment sur l’Etudes et chiffres clés | Institut Français de la Mode (ifmparis.fr), mais aussi via des revues spécialisées (l’echommerces ou encore le magazine Boutique 2 mode)  et à des évènements en relation avec votre secteur d’activité (salons, conférences, formations auprès de votre chambre de commerce…).

 

2-étape : Se renseigner sur la législation en vigueur

 

Tout commerce, quelque soit sa taille et son influence est encadré par une législation. Cela permet d’éviter tout abus entre le client et le commerçant. Il est donc important pour vous de vous renseigner sur la loi.

Cela peut aller de la gestion des données des clients jusqu’aux règles d’exportations des douanes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur des sites reconnus tels que celui du gouvernement : Service-public.fr,

Ou celui des douanes françaises : Douanes Françaises

 

3-étape : « Sois proche de tes amis, et encore plus de tes ennemis »

 

Prononcé par Michael Corleone dans le Parrain 2, cette réplique est pleine de bon sens. En effet, bien connaître ses concurrents permet de perfectionner son offre. Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné chez eux ? Quels sont leurs atouts ? Répondre à toutes ces questions, c’est surtout éviter une perte de temps en analysant l’offre des concurrents.

Alors, pour bien les connaître il faut analyser ces 3 points :

  • Connaître leur prix : cela vous donne une idée du prix que vous pourriez donner à vos articles, et ainsi choisir votre stratégie de vente. Un positionnement haut de gamme pour une clientèle exclusive ou bien des prix plus abordables et une stratégie de vente en volume ?

 

  • Analyser l’offre de vos concurrents : de manière plus globale, renseignez-vous sur plusieurs aspects tels que : Que vendent-ils ? Quelle est leur stratégie commerciale ? Par quels moyens communiquent-ils avec leurs clients ? Comment les trouvent-ils ? Réseaux sociaux, bouche-à-oreille, publicité, SMS mailing ? Quelle image véhicule t -il ? L’objectif est aussi de comprendre ce qui fonctionne ou non, pour vous éviter une perte de temps.

Savoir cela vous permettra de proposer une offre qui sort du lot.

 

  • Créer un concept inédit : Le but n’est pas de copier-coller une idée qui existe déjà, dans ce cas pourquoi les clients changeraient leurs habitudes d’achats ? Finalement, mettez-vous à la place du consommateur « Pourquoi devrais-je acheter ici et pas là-bas ? ».

 

D’abord cela vous évitera un flop mais vous donnera aussi une idée des arguments à mettre en avant lors d’une vente avec un client.

 

4-étape : Définir sa cible : qui sont mes futurs client(e)s ?

 

Après avoir défini votre offre commerciale, vous devez identifier quelle est votre cible, la quantité de clients potentielle et leurs profils sociaux-démographiques. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre sur Persona : comment définir le profil de vos clients ? (cinqmars.fr), ou n’importe quel contenu indiquant comment établir un persona. Vous pouvez notamment vous rendre sur l’INSEE pour consulter les statistiques. Cela vous donnera une idée de la taille de votre marché.

Une fois le profil client type déterminé, rendez-vous sur le terrain pour un petit micro-trottoir ou bien sollicitez l’avis de votre entourage sur ces quelques points :

  • Quelles marques consomment-ils ? À quelle fréquence ?
  • Qu’est-ce qui leur plaît ou non chez les concurrents ?
  • Quel budget consacrent-ils à l’habillement ?
  • Comment communiquer avec eux ? (Médias, ton, langage…)

 

Vous êtes parvenu à réaliser toutes ces étapes ?

 

FELICITATIONS ! Vous êtes désormais détenteur de votre propre étude de marché, vous êtes fin prêt pour la prochaine phase :

Indice : ça commence par Business… ça finit par Plan 😅

N’hésitez pas à partager et à donner vos petites astuces en commentaire !

Écrire un commentaire